CREATION

Marie Es-Borrat : « La peinture est un acte physique. La matière est très importante, parce que je peins avec les mains ; c’est essentiel pour moi de les plonger dans la peinture, dans l’eau, dans les pigments, dans les tissus, puis de sentir quelque chose qui se crée. Je vais prendre des grandes toiles, faire le vide en moi, et laisser sortir spontanément les émotions du moment. Je dis toujours que la toile m’aide beaucoup, le temps et l’endroit où je me trouve également ».

Si la peinture est le fruit d’une introspection instinctive, presque violente, la création d’une photographie implique un long mûrissement en amont. En tant que directrice artistique, Marie Es-Borrat observe et s’imprègne de son futur modèle, avec ses particularités et ses aspérités. Parce que son modèle lui transmet quelque chose de spécial, un trait de caractère par exemple, l’artiste imagine et développe une idée puis une mise en scène. Cette recherche accomplie, elle fait appel à un photographe professionnel qui fixe l’image finale lors d’un shooting dont elle orchestre chaque élément : décor, modèle, posture, atmosphère... Là encore, la spontanéité du moment est préservée ; un imprévu peut s’inviter dans la photographie et la rendre encore plus juste.

 

Pamela Corvalan – Historienne de l'art - Mars 2015

 

 

CREDITS / DISTINCTION 
Concept emotional landscape by @esborratmarie - Milan - Suisse - 2011

Peintures - techniques mixtes sur toile  - Milan - 2010 / 2015

Publication des peintures de ce thème chez les Editions Mondadori, la materià & il colore - Milan

 

Photos - femmes émotionnelles :

Stylisme & direction artistique photo : Marie Es-Borrat - Suisse 2011

Modèle : Daniela

Photographe collaborant : Olivier Lovey - Martigny